les entrepôts d’Amazon rouvrent après un accord conclu entre les syndicats et la direction


La reprise sera progressive dans les six sites français du géant de la vente en ligne, qui rouvrent mardi. 

Les six entrepôts d’Amazon, fermés depuis le 16 avril, rouvrent à partir de mardi 19 mai. Après deux décisions de justice et une longue bataille sur les conditions de travail des salariés pendant le confinement mis en place contre l’épidémie de coronavirus, la direction et les syndicats ont trouvé un accord.

>> Suivez les dernières informations sur la pandémie de coronavirus dans notre direct

C’est une reprise progressive qui se profile pour les 11 000 salariés d’Amazon. Avec des formations et sur la base du volontariat. À partir de mardi, les six entrepôts qui rouvrent accueillent 50% seulement des effectifs, puis 80% dans une semaine et 100% début juin.

Pour encourager cette reprise en sécurité, la direction verse deux euros supplémentaires de l’heure jusqu’à la fin du mois. Et pour réduire la promiscuité, chaque équipe travaillera un quart d’heure de moins. Une victoire pour Laurent Degoussée du syndicat Sud commerce : « L’accord conclu permet que les équipes du matin et de l’après-midi ne se croisent plus. C’est-à-dire que toutes les images qu’on a vues sur les réseaux sociaux de ces salariés au niveau des entrées ou au niveau des vestiaires sont terminées. C’est la victoire de la raison. Il était urgent que la direction d’Amazon France revoit sa copie et que la raison l’emporte. »

Il faut accepter dans la période dans laquelle on est, et ça s’applique au-delà même d’Amazon, que l’impératif économique doit s’effacer devant l’impératif sanitaire.Laurent Degoussée, syndicat Sud commerceà franceinfo

Dans l’entourage de la direction d’Amazon, on estime que l’accord conclu avec les syndicats va permettre une reprise sereine et surtout durable. Selon les syndicats, 30% des salariés se sont portés volontaires pour retourner travailler.

Reprise progressive dans les sites français d’Amazon : écoutez le reportage de Sarah Lemoine



FranceTVinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire