Emmanuel Macron et Angela Merkel proposent un plan de relance européen de 500 milliards d’euros


Le président français Emmanuel Maron et la chancelière allemande Angela Merkel ont proposé ce lundi 18 mai un plan de relance en Europe de 500 milliards d’euros face à l’impact économique du nouveau coronavirus, qui ouvrirait la voie à une mutualisation des dettes sur le continent.

« Pour soutenir une reprise durable qui rétablisse et renforce la croissance dans l’UE, l’Allemagne et la France soutiennent la création d’un Fonds de relance ambitieux, temporaire et ciblé » dans le cadre du prochain budget de l’UE « doté » de 500 milliards d’euros, souligne une déclaration commune.

La rédaction vous conseille

Élément important : Paris comme Berlin proposent que la Commission européenne finance ce soutien à la relance en empruntant sur les marchés  « au nom de l’UE ». Cet argent sera ensuite reversé en  « dépenses budgétaires » aux pays européens et  « aux secteurs et régions les plus touchés », souligne la déclaration.

En outre, « les pays bénéficiaires du plan de relance n’auront pas à rembourser les aides », a affirmé Emmanuel Macron, ce qui inclut un élément de solidarité inédit. La chancelière allemande a affirmé que « l’objectif est de faire en sorte que l’Europe ressorte avec une cohésion renforcée et solidaire de cette crise ».

Ce plan de relance viendrait s’ajouter au programme d’urgence de 500 milliards d’euros environ déjà décidé face à la pandémie par les ministres des Finances de la zone euro et constitués de capacités de prêts notamment. Au total, l’Europe débloquerait ainsi environ 1 000 milliards d’euros.





nouvelobs

A lire aussi

Laisser un commentaire