LVMH et Kering ont bénéficié du chômage partiel en Italie et en Allemagne




Si LVMH et Kering peuvent se vanter de ne pas avoir bénéficié du dispositif de chômage partiel en France, les deux grands groupes de luxe y auraient eu recours ailleurs en Europe, révèle une enquête de la Süddeutsche Zeitung.



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire