Le crédit DTSL pour contourner l'obstruction allemande et la pesanteur bureaucratique bancaire française




Par une décision historique (et explosive !) en date du 5 Mai 2020, la cour constitutionnelle de Karlsruhe a décidé, à la place des institutions européennes, de ce qu’il faut ou ne faut pas faire avec la Banque centrale Européenne et l’Euro. ► Opposés maintenant à tout rachat de dettes souveraines en solidarité avec les pays du sud de l’Europe, les allemands utilisent également cette jurisprudence pour ► bloquer le plan de relance économique de 1.600 Milliards (…)


Economie



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire