Disponible en VOD : Ducobu 3


Ducobu 3
France, Belgique : 2020
Réalisation : Elie Semoun
Scénario : Guy Laurent, Elie Semoun, Marc de Chauveron
Acteurs : Elie Semoun, Mathys Gros, Émilie Caen
Editeur : UGC
Durée : 1h30
Genre : Comédie
Date de sortie cinéma : 5 février 2020
Date de sortie VOD : 7 mai 2020

Synopsis : Nouvelle rentrée des classes pour l’élève Ducobu, Léonie Gratin et l’instituteur Latouche. Mais cette année, un rival de taille pour Ducobu débarque à l’école :  » TGV « , le roi de la triche 2.0. Alors que la situation financière de Saint-Potache devient désastreuse, les deux cancres vont devoir unir leurs créativités pour remporter un concours de chant et sauver leur école…

© Marc Bossaert – 2019 Les Films du Premier – Les Films du 24 – Umedia – TF1 Films Production

Élie Semoun et le cinéma, c’est un grand rendez-vous manqué. Une histoire d’amour contrariée. Bien sûr, il est vrai qu’on a largement pu le voir sur grand écran ces vingt-cinq dernières années. Dans une perle méconnue tout d’abord, appelée Les parasites (Philippe de Chauveron, 1998). Dans des films ayant rencontré le succès ensuite, tels que Les trois frères, Astérix aux jeux olympiques ou Qu’est-ce qu’on a fait au bon dieu ?. Mais aussi dans toute une série de « nanars » que le temps nous permet soit d’enterrer dans un coin de notre mémoire, soit d’apprécier comme des témoins du temps, complètement à côté de la plaque (Charité biz’ness, Tout doit disparaître, Le clone…). Beaucoup auront également préféré oublier qu’Élie Semoun avait signé en 2009 le scénario de Cyprien, comédie tournant autour d’un personnage de ses « Petites annonces »… Une comédie malheureusement produite avec dix ans de retard, à une période où l’image de l’humoriste commençait à perdre de son éclat.

Il aura donc fallu dix ans supplémentaires pour qu’Élie Semoun parvienne à surmonter le traumatisme lié à Cyprien et se mette à nouveau à écrire pour le cinéma. Ça sera donc pour Ducobu 3, troisième opus d’une série ayant contribué à le remettre sur le devant de la scène, en lui offrant notamment un nouveau public : les enfants. Avec l’aide de Marc de Chauveron et Guy Laurent, véritables poids lourds de la comédie franchouillarde, Semoun signe donc le scénario enlevé de ces nouvelles aventures de Ducobu, le gentil cancre créé en 1992 par Zidrou et Godi dans la série de bandes dessinées pour enfants « L’élève Ducobu ». Sous l’impulsion d’Élie Semoun, on note néanmoins quelques différences avec les deux films précédents. Ducobu 3 prend notamment une coloration un peu plus moderne, avec la dominance d’un environnement urbain, qui rompt clairement avec le cadre rural des deux premiers volets. Probablement admiratif de l’énergie apportée par son camarade Pierre-François Martin-Laval à ses adaptations de BD belges (Les profs, Gaston Lagaffe), Elie Semoun opte également pour un récit rapide, s’apparentant certes à une suite de sketches inégaux, mais ayant le mérite de toujours aller de l’avant, d’autant que le film est entrecoupé de morceaux de musique pop qui plairont aux kidz. Entre autres, on notera la présence dans la tracklist du film de reprises de « Happy », la chanson de Pharrell Williams de Moi, moche et méchant 2, de « On écrit sur les murs » de Demis Roussos version Kids United, ou encore de « Bella » de Maître Gims… Autant dire que c’est du 100% tubes pour les moins de dix ans.

© Marc Bossaert – 2019 Les Films du Premier – Les Films du 24 – Umedia – TF1 Films Production

Bref, on est en présence d’un sympathique petit film familial, qui s’avère de plus plutôt efficace du côté de nos zygomatiques. A l’inverse de beaucoup de comédies françaises actuelles, les bandes-annonces de Ducobu 3 ne contenaient pas forcément les meilleurs gags du film, et n’en racontaient pas d’avantage la totalité de l’intrigue, qui réservera encore quelques surprises au spectateur. Certains gags complètement absurdes sont d’ailleurs assez surprenants, dans le sens où ils développent un humour et un sens du gag beaucoup plus affûtés que la bande dessinée à l’origine du film. Sans trop en révéler, on peut également dévoiler qu’Élie Semoun, habitué des déguisements et maquillages en tous genres, interprétera plusieurs personnages dans le film…

© Marc Bossaert – 2019 Les Films du Premier – Les Films du 24 – Umedia – TF1 Films Production

Sorti dans les salles obscures le 5 février 2020, Ducobu 3 a subi de plein fouet la crise sanitaire du COVID-19. Ainsi, même si le film d’Elie Semoun avait déjà réuni presque un million et demi de français dans les salles obscures quand les cinémas ont du fermer leurs portes, le fait de se voir « privé » d’exploitation durant les vacances scolaires de pâques a probablement empêché au film d’atteindre le cap des deux millions d’entrées en fin de carrière. Quand on vous disait qu’Élie Semoun n’avait jamais eu de chance avec le cinéma… Les familles désireuses de découvrir Ducobu 3 peuvent cependant aujourd’hui se rattraper en VOD, grâce à la loi du 23 mars 2020, dite « d’urgence pour faire face à l’épidémie du Covid-19 ». En effet, cette loi a autorisé les distributeurs à réduire le délai d’accès à la VOD pour les œuvres cinématographiques qui faisaient encore l’objet d’une exploitation en salles au 14 mars.

© Marc Bossaert – 2019 Les Films du Premier – Les Films du 24 – Umedia – TF1 Films Production

Ducobu 3 est de ce fait disponible depuis le 7 mai en VOD à l’acte et en téléchargement définitif sur la majorité des plate-formes de Vidéo à la demande : MyTF1, FilmoTV, Canal VOD, UniversCiné… La sortie du film en Blu-ray / DVD est programmée au 24 juin.



Critique film

A lire aussi

Laisser un commentaire