David Di Donatello 2020 : le palmarès



© 2020 Accademia del cinema italiano Tous droits réservés

Reporter encore une fois, annuler ou tenir dans un cadre guère festif ? L’Académie du cinéma italien s’est finalement décidé pour cette troisième option. C’est donc hier soir qu’a eu lieu la 65ème cérémonie du prix David Di Donatello, l’équivalent transalpin des César français. Sans pompe, ni invités, à la manière des prix Lola allemands deux semaines plus tôt, eux aussi directement impactés par les exigences du confinement en Europe dû à l’épidémie du coronavirus. La cérémonie a été dédiée aux deux icônes du cinéma italien qui auraient eu cent ans cette année : Federico Fellini et Alberto Sordi.

Le Traître de Marco Bellocchio a été le grand vainqueur de la soirée de distanciation sociale, avec ses six prix dont ceux du Meilleur Film et du Meilleur réalisateur. Repartie bredouille du dernier Festival de Cannes, la saga sur la mafia marque le troisième David du Meilleur réalisateur pour Bellocchio, après Le Saut dans le vide en 1980 et Vincere en 2010, quoique son premier pour le Meilleur Film. Sa vedette Pierfrancesco Favino, nommé jusque là seulement cinq fois comme Meilleur acteur dans un second rôle avec deux trophées en 2006 pour Romanzo criminale de Michele Placido et en 2012 pour Piazza Fontana de Marco Tullio Giordano, gagne son premier David du Meilleur acteur.

Du côté des actrices, Jasmine Trinca gagne son deuxième David de la Meilleure actrice pour La Dea fortuna de Ferzan Ozpetek, après celui qu’elle a eu il y a deux ans pour Fortunata de Sergio Castellitto. Doublement nommée cette année, Valeria Golina remporte, quant à elle, son troisième David pour son second rôle dans 5 est le numéro parfait de Igort, après ceux pour La guerra di Mario de Antonio Capuano en 2006 dans la catégorie de la Meilleure actrice et six ans plus tard comme Meilleure actrice dans un second rôle dans Les Opportunistes de Paolo Virzi.

Le Traître © 2019 Wolfgang Ennenbach / IBC Movie / Kavac Film / Rai Cinema / Match Factory Productions /
Ad Vitam Distribution Tous droits réservés

Meilleur Film : Le Traître de Marco Bellocchio

Meilleur réalisateur : Marco Bellocchio pour Le Traître

Meilleure actrice : Jasmine Trinca dans La Dea fortuna, sans date de sortie en France

Meilleur acteur : Pierfrancesco Favino dans Le Traître

5 est le numéro parfait © 2019 Giorgio Marturana / Propaganda Italia / Jean Vigo Italia / Rai Cinema /
Nour Films Tous droits réservés

Meilleure actrice dans un second rôle : Valeria Golino dans 5 est le numéro parfait

Meilleur acteur dans un second rôle : Luigi Lo Cascio dans Le Traître

Meilleur scénario original : Le Traître par Marco Bellocchio, Ludovica Rampoldi, Valia Santella et Francesco Piccolo

Meilleur scénario adapté : Martin Eden par Maurizio Braucci et Pietro Marcello

Romulus et Remus Le Premier roi © 2019 Groenlandia / Rai Cinema / Gapbusters Tous droits réservés

Meilleur Film étranger : Parasite (Corée du Sud) de Bong Joon-ho

Meilleur Documentaire : Selfie de Agostino Ferente, sans date de sortie en France

Meilleure photo : Romulus et Remus Le Premier roi, sans date de sortie cinéma en France – Daniele Cipri

Meilleur montage : Le Traître – Francesca Calvelli

Pinocchio © 2019 Regine De Lazzaris / Archimede / Rai Cinema / Le Pacte Tous droits réservés

Meilleurs décors : Pinocchio, sans date de sortie cinéma en France – Dimitri Capuani

Meilleurs costumes : Pinocchio, sans date de sortie cinéma en France – Massimo Cantini Parini

Meilleure musique : Il flauto magico di Piazza Vittorio, sans date de sortie en France – l’orchestre de Piazza Vittorio

Meilleure chanson : « Che vita meravigliosa » de La Dea fortuna, sans date de sortie en France – Antonio Diodato

Bangla © 2019 TIMvision / Fandango Tous droits réservés

Meilleur son : Romulus et Remus Le Premier roi, sans date de sortie cinéma en France – Angelo Bonanni, Davide D’Onofrio, Mirko Perri, Mauro Eusepi et Michele Mazzucco

Meilleur maquillage : Pinocchio, sans date de sortie cinéma en France – Dalia Colli et Mark Coulier

Meilleures coiffures : Pinocchio, sans date de sortie cinéma en France – Francesco Pegoretti

Meilleurs effets visuels : Pinocchio, sans date de sortie cinéma en France – Theo Demiris et Rodolfo Migliari

Il primo Natale © 2019 Medusa Film Tous droits réservés

Meilleur Premier Film : Bangla de Phaim Bhuiyan, sans date de sortie en France

Meilleur Court-métrage : Inverno de Giulio Mastromauro

Meilleure production : Romulus et Remus Le Premier roi, sans date de sortie cinéma en France, produit par Groenlandia con Rai Cinema, Roman Citizen et Gapbusters

David du public : Il primo Natale de Ficarra et Picone, sans date de sortie en France

© Accademia del cinema italiano Tous droits réservés

Un seul prix honorifique a été attribué par l’Académie du cinéma italien, contre quatre l’année dernière. C’est l’actrice italienne bientôt centenaire – à la fin du mois de juillet, si tout va bien – Franca Valeri qui a reçu le prix de l’excellence cinématographique. Assez peu connue en France, elle était une comédienne très populaire en Italie dans les années 1950 et ’60. A cette époque-là, elle partageait souvent l’affiche avec Alberto Soldi, notamment dans Un héros de notre temps de Mario Monicelli et Le Veuf de Dino Risi.



Critique film

A lire aussi

Laisser un commentaire