Jean-Michel Blanquer « prendra la décision définitive d’ici à la fin du mois de mai »


Le ministre de l’Éducation nationale espère rouvrir les lycées en juin et envisage des ouvertures ponctuelles de classes dans les lycées professionnels pour lutter contre le décrochage.

« Je prendrai la décision définitive d’ici à la fin du mois de mai, en fonction d’ailleurs de ce que l’on sera en mesure de décider pour les lycées d’ici là », a déclaré Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale, vendredi 8 mai sur France Inter, au sujet de l’oral de français du bac pour les élèves de première. « Peut-être qu’on sera amenés à le transformer en contrôle continu », a-t-il précisé ajoutant que « c’est important que les élèves travaillent actuellement et qu’ils travaillent sur leurs oraux de français, sur les textes ».

>> Coronavirus : suivez les dernières informations dans notre direct.

Mon espoir, c’est que [les lycées] puissent rouvrir au mois de juin.Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationaleà France Inter

« Bien sûr que ce sera différent d’une période normale. Mais ce sera l’occasion de consolider les savoirs pour les élèves de première. C’est aussi l’occasion, pour les élèves de terminale, de se consolider en vue de l’enseignement supérieur. Ce n’est pas rien », défend le ministre. Il a rappelé que la décision de la réouverture ou non des lycées se ferait « en fonction des circonstances sanitaires ».

Concernant les lycées professionnels où l’« on a trouvé beaucoup de décrochage », Jean-Michel Blanquer a évoqué l’idée d’ouvrir ponctuellement les salles de classes pour que les élèves puissent se connecter et imprimer leurs devoirs. « Je travaille sur ce genre d’hypothèses actuellement, donc je n’exclus qu’on puisse faire ça d’ici à la fin du mois », affirme-t-il.



francetvinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire