Les frères O’Doherty, des exploits sur tous les terrains



  • Les frères O’Doherty jouent au football depuis leur enfance
  • Ils rêvaient depuis toujours de faire carrière
  • L’histoire de Jordan et Jamie O’Doherty, stars de la A-League et de l’E-League

Les trois frères O’Doherty jouent au football depuis leur plus tendre enfance. Ce faisant, ils marchent sur les traces de leur père, de leur oncle et de plusieurs autres membres de cette famille de passionnés de ballon rond. Les deux aînés, Jamie et Jordan, ont aujourd’hui la chance de gagner leur vie grâce au football… chacun à sa manière.

L’enfance

Nos trois frères grandissent ensemble à Palma de Majorque, avant de poser leurs valises en Australie, à l’âge de quatre ans. Toutefois, c’est du côté de l’Angleterre et de l’Irlande qu’il faut chercher les racines de cette grande famille. Très vite, nos jeunes héros s’imposent comme des figures incontournables de la scène locale. Jamie et Jordan évoluent au sein de plusieurs équipes de jeunes. Ils participent même à des championnats nationaux, ainsi qu’à des sélections régionales. Jordan O’Doherty écume le championnat amateur jusqu’à ses 12 ans. Trois ans plus tard, il se lance à la conquête de la National Premier League, l’équivalent australien de la deuxième division. Son jeune frère Jamie fréquente lui aussi plusieurs équipes de jeunes.

Chacun son chemin

À partir de là, leurs routes commencent à se séparer. Le premier intègre le centre de formation d’Adelaide United. Il effectue par la suite ses grands débuts en A-League sous les couleurs des Western Sydney Wanderers. Jamie, lui, décide de faire carrière dans l’eSports.

Le destin les amène à se croiser à nouveau, brièvement, sous les couleurs d’Adelaide United : l’un porte le maillot du club sur le terrain, tandis que l’autre s’illustre sur les pelouses virtuelles. Jordan rejoint ensuite les Western Sydney Wanderers. Jamie prolonge un peu son séjour à Adelaïde, avant de s’engager chez le grand rival de son frère. Son transfert au Sydney FC lui vaut de s’imposer comme un joueur incontournable en Australie, où il remporte plusieurs fois l’E-League aux côtés de « Marko », l’un de ses grands amis. Plus près de nous, il a validé son ticket pour la FIFA eClub World Cup 2020 avec son équipe eSports, FUTWIZ.

Des modèles tous terrains

Toutefois, leur notoriété ne s’explique pas uniquement par leurs exploits sur les terrains réels et virtuels. À l’occasion des Dolan Warren Awards, la cérémonie de remise des prix des championnats d’élite masculin et féminin en Australie, les deux hommes ont levé le voile sur leur passé.

En outre, Jamie a récolté 10 000 dollars lors d’une retransmission en direct d’EA SPORTS FIFA. Les fonds ont été utilisés pour venir en aide aux victimes des incendies qui ont ravagé l’Australie.





Fifa

A lire aussi

Laisser un commentaire