Demte entre défi européen et rêve éthiopien



  • Beneyam Demte est la nouvelle star du football éthiopien
  • Il a concrétisé un rêve : évoluer en Europe
  • Il compte en réaliser un autre : qualifier son pays pour Qatar 2022

Il y eut un temps où l’Éthiopie était une référence du football africain. Finaliste de la première Coupe d’Afrique des Nations de la CAF en 1957, elle a remporté la compétition en 1962. Puis le football éthiopien est soudainement tombé en sommeil dans les années 1970 et n’a connu depuis que de brefs réveils. Mais peut-être est-il en train de retrouver aujourd’hui une seconde jeunesse ?

« Je le crois ! L’Éthiopie est en train de grandir. Son football tend à être de plus en plus attrayant », explique au micro de FIFA.com Beneyam Demte, milieu offensif des Walya. « Donnez-nous juste un peu de temps pour permettre à notre football de se développer encore et d’atteindre le niveau auquel nous prétendons. Mais l’équipe nationale est déjà vraiment belle. C’est une véritable famille qui travaille ardemment pour concrétiser les rêves de tous les Éthiopiens. »

Nom : Beneyam Belye Demte
Né le : 18 juillet 1998 à Dire Dawa (Ethiopie)*
Club
* : Umeå FC (Suède)
Position : Milieu offensif
Équipe d’Éthiopie : 18 sélections

Symbole de ce renouveau, Demte a déjà réalisé l’un des siens. A 21 ans seulement, il évolue en Europe, depuis trois saisons. Après deux années passées en Albanie, au KF Skënderbeu Korçë, avec lequel il a pris part à l’UEFA Europa League, il brille désormais dans le championnat suédois, au Syrianska FC, puis à l’Umeå FC depuis quelques mois.

« Je mesure le chemin accompli », se réjouit-il. « C’est compliqué d’évoluer en Europe, pas seulement pour un Éthiopien, pour tout Africain. Mais ce n’est pas une fin en soi pour moi. Je suis jeune. Je ne dois pas relâcher le travail pour que la route continue, et je dois surtout avancer avec humilité. »

Un Allemand, de l’entraînement du talent

Si le travail compte, le talent importe évidemment beaucoup. Cela tombe bien, le garçon en est pétri. C’est un technicien allemand, qui connaît bien l’Afrique pour avoir été sélectionneur tour à tour du Rwanda, de la Mauritanie, du Bénin, du Congo, de l’Érythrée, qui l’a révélé : Joachim Fickert.

« C’était à l’époque le directeur technique du football éthiopien », détaille Demte. « Après un match, il m’a dit que j’avais le potentiel pour évoluer à un plus haut niveau. Cela été un déclic. J’ai tout fait pour exploiter mon potentiel, et lui a tout fait pour m’aider à m’imposer en Europe. Je lui dois beaucoup et le football éthiopien également. »

Le saviez-vous ?

  • Brillant à l’école, Beneyam Demte se destinait à être docteur avant d’être footballeur
  • Il a fait ses débuts internationaux à 17 ans et deux mois.
  • Outre Beneyam Demte, un talent éthiopien de 16 ans évolue en Suède, à Vasalunds IF : Naanol Tesfaye

Le travail de Fickert et les efforts produits par la fédération éthiopienne pour réveiller le géant éthiopien endormi commencent semble-t-il à payer. Les Walya ont notamment passé le tour préliminaire des qualifications africaines pour Qatar 2022 en battant le Lesotho lors du tour préliminaire. Ils affronteront le Ghana, l’Afrique du Sud et le Zimbabwe dans le Groupe G, lors du deuxième Tour. Tous les espoirs sont évidemment permis.

« Je suis un compétiteur. Je joue tous les matches pour les gagner et ce qui fait la magie du football, c’est son imprévisibilité ! On va mettre tout en œuvre pour maximiser nos chances. Je suis quelqu’un d’optimiste : je crois réellement en nos chances de qualification », annonce Demte, 18 sélections au compteur. « Ce serait fou, mais c’est possible », martèle-t-il.

« En tant que joueur je m’épanouis en Europe et je suis heureux en Suède, mais mon pays, c’est tout pour moi. C’est ma terre, d’où je viens, où vivent les miens », poursuit-il avant de conclure : « Porter le maillot de l’Ethiopie est un immense honneur. Je veux juste faire de mon mieux pour rendre ce pays encore plus grand qu’il ne l’est. »



Fifa

A lire aussi

Laisser un commentaire