À Paris, le stationnement redevient payant dès la fin du confinement, le 11 mai


Le stationnement gratuit à Paris, c’est fini. A partir du lundi 11 mai, date du déconfinement progressif, le stationnement redeviendra payant dans les rues parisiennes et il en sera de même pour le stationnement résidentiel à partir du 2 juin.

Le déconfinement, comme un air de revanche pour Anne Hidalgo

Dès lundi prochain, les automobilistes « visiteurs » qui se gareront sur l’une des 130 000 places que compte la capitale devront donc à nouveau payer 4 € de l’heure dans les arrondissements du centre et 2,40 € dans ceux de la périphérie.

50 km de voies supplémentaires consacrées au vélo

La ville avait pris cette mesure le 16 mars au tout début du confinement « pour accompagner les Parisiens et Parisiennes » et les aider à rester chez eux, mais aussi « afin de permettre aux personnels mobilisés dans la gestion de la crise de pouvoir se garer à proximité de leur lieu de travail et de faciliter les visites à domicile ».

Mais alors que se profile le déconfinement et la crainte de ne pouvoir respecter la distanciation sociale dans les transports en commun, la mairie ne veut surtout inciter à prendre sa voiture.

Distanciation dans les métros et RER : l’équation impossible

La maire Anne Hidalgo a d’ailleurs annoncé plusieurs mesures afin de limiter l’espace pour la voiture et d’encourager le recours au vélo. Parmi elles, le doublement du nombre de places dans les parkings relais en périphérie de la ville et aussi la transformation de voies d’ordinaire en pistes cyclables. « Au total, 50 km de voies, d’habitude réservées aux voitures, seront consacrées aux vélos », promet l’élue socialiste.

Suivre et comprendre la crise du coronavirus avec « l’Obs »





nouvelobs

A lire aussi

Laisser un commentaire