Pandémie, retour à l'anormal



Plus le déconfinement approche, et plus les français sont déconfits. On le serait à moins. Le 11 mai devrait être le premier jour du « déconfinement », mais face à l’impatience logique, Olivier Véran, en charge de la santé, tente de nous infantiliser et menace : Si vous n’êtes pas « raisonnables », on va vous obliger à rester confinés plus longtemps. lien Or ce déconfinement n’a même pas encore commencé qu’une levée de bouclier s’est faite au sujet de la (…)


Santé



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire