Michel Houellebecq écrit à France Inter sur le virus sans qualités



« Je ne crois pas une demi-seconde aux déclarations du genre « rien ne sera plus jamais comme avant ». Au contraire, tout restera exactement pareil. (…) Le coronavirus, au contraire, devrait avoir pour principal résultat d’accélérer certaines mutations en cours. (…) Nous ne nous réveillerons pas, après le confinement, dans un nouveau monde ; ce sera le même, en un peu pire. » (Michel Houellebecq, le 3 mai 2020). Autant que l'épidémie, le confinement a (…)


Médias



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire