En Côte d’Ivoire, le départ du Premier ministre pour la France fait polémique




Malgré la fermeture des frontières, Amadou Gon Coulibaly, Premier ministre et candidat du parti au pouvoir pour la prochaine présidentielle, est arrivé en France pour un “contrôle médical”, le 2 mai. Un passe-droit et une précipitation qui soulignent les inégalités dans le pays, écrit cet éditorialiste.



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire