Erasmus + en dix chiffres



Actualité


24.04.2020

Destinations favorites, bénéficiaires, durée du séjour, budget… l’essentiel du célèbre programme de mobilité européen en chiffres.

33

En 2017, le programme de mobilité européenne Erasmus (devenu Erasmus + en 2014) célébrait son 30e anniversaire. En octobre 2019, dans le cadre des Erasmus Days 2019, et à la suite du succès des manifestations de la première édition en 2017, les établissements ont organisé 3 995 événements dans 53 pays pour célébrer le programme.

34

C’est le nombre de pays qui participent au programme Erasmus + : les 27 Etats membres de l’Union européenne ainsi que l’Islande, le Liechtenstein, la Macédoine du Nord, la Norvège, la Serbie, la Turquie et le Royaume-Uni.

Brexit & Erasmus +
La participation du Royaume-Uni au programme Erasmus + après 2020 fait partie des sujets abordés par les négociateurs dans le cadre des discussions actuelles sur la relation future entre le Royaume-Uni et l’Union européenne. 

A sa création en 1987, le programme comptait 11 pays participants (Allemagne, Belgique, Danemark, Espagne, France, Grèce, Irlande, Italie, Pays-Bas, Portugal et Royaume-Uni).

9 millions

C’est le nombre de personnes qui ont, 30 ans après sa création, bénéficié d’Erasmus. Parmi eux, 4,4 millions d’étudiants, mais également des collégiens, lycéens, apprentis, éducateurs et formateurs, jeunes diplômés, demandeurs d’emplois, volontaires, professionnels du monde associatif et sportif… L’agence Erasmus en France estime qu’à l’horizon 2027, c’est 22 millions de citoyens qui bénéficieront des programmes de mobilité depuis 1987.

Si dans les années 1990 le programme ne ciblait que les étudiants, il concerne désormais des publics très variés.

102 476

C’est le nombre de personnes qui ont bénéficié, en France, d’une mobilité financée par Erasmus + en Europe ou hors d’Europe en 2019. Parmi eux se trouvent plus de 57 087 étudiants (en échange universitaire ou en stage) et 23 722 apprenants issus de la formation professionnelle. Le budget alloué à Erasmus + en France en 2019 était de plus de 247 millions d’euros, en augmentation de 22% par rapport à 2018.

1 million

C’est le nombre de bébés qui seraient nés grâce au programme Erasmus, selon la Commission européenne… un chiffre qui a beaucoup fait parler de lui lors de sa communication en 2014, mais qui a été contredit par plusieurs médias. Un tiers des anciens étudiants Erasmus + auraient également un partenaire de vie d’une autre nationalité.

La France 1er pays d’envoi

C’est la France qui envoie le plus d’étudiants en programme Erasmus + (57 087 en 2019), devant l’Allemagne, l’Espagne et l’Italie.

Où vont les étudiants Erasmus en Europe ?

83 %

des étudiants Erasmus + déclarent se sentir plus Européens après leur voyage. 85% des participants du service volontaire européen se déclarent plus conscients des valeurs européennes. 

De 320 à 520 €

C’est la bourse que touche chaque mois un étudiant français en stage. Un montant qui dépend du niveau de vie du pays d’accueil et de la durée de mobilité.

2 semaines

C’est, pour un apprenti, la durée minimale pour partir en stage à l’étranger avec Erasmus + (1 an maximum). Les collégiens et lycéens peuvent partir de 5 jours à 12 mois, les éducateurs et formateurs de 2 jours à 2 mois, et les étudiants de 2 mois (stage) à 1 an (études).

2,8 milliards d’euros

C’est le budget européen consacré au programme Erasmus + en 2018.

Pour la période 2014-2020, Erasmus + représente 14,7 milliards d’euros soit 1,5% du budget de l’Union européenne. La France bénéficie de 1,2 milliard pour cette période.

En mai 2018, la Commission européenne a proposé de doubler le budget d’Erasmus + pour la période 2021-2027. Ce dernier atteindrait alors 30 milliards d’euros.

Partir en Erasmus : informations pratiques



touteleurope

A lire aussi

Laisser un commentaire