Test DVD : Roulette – A game of chance


Roulette – A game of chance

Allemagne : 2013
Titre original : Roulette
Réalisation : Julian Schöneich
Scénario : Leon Graf, Julian Schöneich
Acteurs : Lena Steisslinger, Matthias Unruh, Gunnar Titzmann
Éditeur : Artus Films
Durée : 1h18
Genre : Thriller
Date de sortie DVD : 31 mai 2020

 

 

Depuis la mort de sa famille dans un accident, Sina vit dans la rue de mendicité et petits larcins. Un jour, elle rencontre Michelle, une ancienne camarade de classe. Pour sortir Sina de la drogue et la misère, elle lui propose un jeu dangereux : jouer trois fois à la roulette russe devant un public de parieurs fortunés. Si Sina survit, elle empochera 15 000 euros. Pour la jeune femme, seules l’arme chromée et sa chance sont ses adversaires. C’est sans compter sur Vlad et ses sbires, le terrifiant organisateur de ces jeux de gladiatrices sexy et désespérées…

 


 

Le film

[3/5]

Deuxième film à intégrer la collection « Filmriß », initiée par Artus Films en collaboration avec Sin’Art, Roulette : A game of chance est en revanche assez éloigné de Verloren, qui constituait notre première incursion dans le cinéma de genre indépendant allemand. Si le film de Marco Pultke misait tout sur son scénario quitte à en délaisser un peu son aspect strictement « visuel », Julian Schöneich quant à lui misera beaucoup sur l’image avec Roulette : A game of chance, imposant malgré son budget très limité un beau format Scope, une photo léchée et des effets spéciaux souvent impressionnants, dont certains raviront franchement les amateurs de « gore ».

Ainsi, si la descente aux enfers de l’héroïne campée à l’écran par Lena Steisslinger s’avère sans surprise réelle, elle n’en sera pas moins implacable, brutale et sans concession, rappelant évidemment le polar hardcore européen tel que Nicolas Winding Refn en a posé les bases il y a quelques années avec sa trilogie Pusher. Et si bien sûr le budget de Roulette : A game of chance est sans doute encore un peu trop faible pour pouvoir assurer la comparaison à 100%, l’esprit quant à lui est bien là, avec ce qu’il faut de mauvais goût et de provocation pour tenir le spectateur en haleine jusqu’au bout.

Les acteurs, en particulier les mafieux, sont dans l’ensemble très crédibles et permettront de maintenir une tension palpable jusqu’aux dernières minutes du film. L’aspect volontiers craspec et peu ragoutant de l’ensemble, renforcé par ces halls d’usine aux allures de no man’s land post-nuke, est bien rendu et assez remarquable. Dans le même état d’esprit, les incontournables scènes de torture ou de viol seront également de la partie, parfaitement efficaces et repoussantes dans leur genre. Les scènes de roulette sont également parfaitement tenues par Julian Schöneich, et réellement immersives, dans le sens où l’on ne peut jamais réellement en prévoir le dénouement. L’autre point fort de Roulette : A game of chance est de ne pas faire dans les dialogues superflus, concentrant son récit sur l’action et limitant la « sur-utilisation », en termes de jeu et d’émotion, de sa bande d’acteurs amateurs. Une décision aussi cohérente qu’efficace, contribuant à faire de son film un efficace petit thriller, s’imposant comme la parfaite carte de visite pour un cinéaste en devenir.

 

 

Le DVD

[4/5]

Roulette : A game of chance ayant selon toute probabilité été tourné en vidéo, c’est naturellement en DVD qu’il trouve sa place au sein du catalogue d’Artus Films, au sein de la collection « Filmriß » dédiée au cinéma indépendant allemand. Nos voisins allemands l’ont « gonflé » avec une édition Blu-ray, mais on suppose que le rendu doit être assez faiblard. En effet, qu’il s’agisse de la définition ou des couleurs, tout est ici géré à la perfection par nos amis de chez Artus Films, le tout tenant compte avec intelligence des limites sur support. Les contrastes sont assez agressifs, et l’image fait globalement honneur aux compositions de plans imaginées par Julian Schöneich. Côté son, l’éditeur nous propose un mixage Dolby Digital 2.0, en VO allemande, avec des sous-titres amovibles. Les voix sont claires, le mixage dynamique et assez immersif, même si le film n’est pas non plus une démonstration de puissance acoustique.

En bonus, Artus Films nous offre un intéressant making of (12 minutes) qui retracera une partie du tournage du film et donnera largement la parole à l’équipe du film, dont la jeunesse est étonnante, au point que l’on a par moments l’amusante impression de voir et d’écouter des adolescents ayant endossé, comme pour jouer, des costumes d’adultes. On continuera avec le clip vidéo de la chanson du film, ainsi qu’avec un intéressant petit sujet consacré à la roulette russe au cinéma (14 minutes), écrit par André Quintaine, créateur de Sin’Art et du fanzine Sueurs froides.

Attention : suite aux mesures de confinement liées à la crise du COVID-19, Artus Films a dû s’adapter et reporter la sortie DVD de Roulette : A game of chance, initialement prévue au 7 avril, au 31 mai pour les réseaux de vente traditionnelle. Cependant, la boutique en ligne d’Artus Films reste ouverte : vous pouvez donc d’ores et déjà commander le film sur le site de l’éditeur afin de profiter de cette curiosité durant le confinement !

 



Critique film

A lire aussi

Laisser un commentaire