Les banlieues prennent feu, dans l'indifférence totale médiatique et politique



L'espace médiatique est complètement saturé par le coronavirus et les interventions journalières du gouvernement et du chef de l'état, qui ont fait main basse sur l'information. Résultat, rien de ce qui se passe en France en dehors de cette pandémie n'a le droit de passer à l'antenne. Omerta quasi totale, la France ne vit et ne meurt que du Coronavirus, et cela devient un excellent prétexte pour cacher ce qui se passe dans le pays, notamment la guérilla dans les (…)


Société



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire