depuis le début de l’épidémie, 101 prisonniers ont été testés positifs en France


Parmi eux, 33 sont actuellement malades, a indiqué la Direction de l’administration pénitentiaire.

Depuis le début de l’épidémie de coronavirus en France, 101 détenus ont été testés positifs dans les prisons françaises. Parmi eux, 33 sont actuellement malades, a indiqué jeudi 23 avril la Direction de l’administration pénitentiaire (DAP). Cent trois autres, sur un total d’environ 62 000 détenus, sont confinés car ils présentent des symptômes.

>> Coronavirus : suivez en direct toutes les infos liées à la pandémie de Covid-19

Un seul détenu, un homme de 74 ans qui était incarcéré à Fresnes (Val-de-Marne), est décédé le 16 mars.  

En ce qui concerne les agents pénitentiaires, 259 (sur un total de 42 000) ont été testés positifs depuis le début de la crise. Un surveillant est décédé des suites du Covid-19. Alors que 267 agents sont actuellement en quatorzaine, 1 941 autres en sont sortis.

« Dans le contexte d’une crise sanitaire inédite par sa nature et ses effets et rapporté au nombre d’agents ou de personnes détenues, le nombre de cas symptomatiques demeure contenu », s’est félicité Stéphane Bredin, le directeur de l’administration pénitentiaire. « Grâce aux personnels pénitentiaires, qui ont fait preuve d’un engagement sans faille, nous avons pu préserver la continuité du service public pénitentiaire », a-t-il ajouté.

Le coronavirus a fait chuter la surpopulation carcérale en raison d’une diminution de l’activité judiciaire (qui entraîne une réduction du nombre de nouveaux détenus) et de libérations anticipées décidées pour raisons sanitaires. Au 15 avril, le nombre de détenus avait baissé d’environ 10 000 en un mois, avec 62 650 prisonniers.



francetvinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire