A New York, le prix du baril passe sous les zéro dollar (contre 60 dollars en début d’année)




Les marchés du pétrole n’en finissent pas de plonger depuis des semaines.



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire