Najat Vallaud-Belkacem : « Suspendre les dettes des pays les plus pauvres n’est pas suffisant »




Seule une « annulation des dettes insoutenables » peut soulager les pays africains et éviter une crise financière liée à un défaut massif des pays pauvres sur leur dette, estime l’ancienne ministre de Hollande, à la tête de l’ONG One. Entretien.



nouvelobs

A lire aussi

Laisser un commentaire