De la « méditation de pleine conscience » pour calmer les nerfs des députés ?



Les députés seraient-ils des confinés comme les autres ? Pour faire face à la crise du coronavirus qui met leurs nerfs « à rude épreuve », le député LREM Gaël Le Bohec pense avoir trouvé la solution : convertir ses petits camarades à la « méditation de pleine conscience ». Une pratique déjà répandue depuis plusieurs années au Parlement britannique.

« Il a été convenu que huit séances, ouvertes aux députés et collaborateurs, auront lieu les jeudis de 8 heures à 10 heures via l’application Zoom et que la première séance sera organisée dès le jeudi 16 avril », écrit l’élu d’Ille-et-Vilaine dans un e-mail adressé ce week-end à ses 576 collègues et révélé ce mercredi par « le Canard enchaîné ». « Il est donc encore temps de s’inscrire », ajoutait Gaël Le Bohec dans son courrier.

Prix du « cycle de méditation » proposé aux pensionnaires du Palais-Bourbon : 300 euros par député et 150 euros pour les collaborateurs par

Pour lire les 75 % restants,
testez l’offre à 1€ sans engagement.

!function(f,b,e,v,n,t,s) {if(f.fbq)return;n=f.fbq=function(){n.callMethod?n.callMethod.apply(n,arguments):n.queue.push(arguments)};if(!f._fbq)f._fbq=n;n.push=n;n.loaded=!0;n.version='2.0';n.queue=[];t=b.createElement(e);t.async=!0;t.src=v;s=b.getElementsByTagName(e)[0];s.parentNode.insertBefore(t,s)}(window,document,'script','https://connect.facebook.net/en_US/fbevents.js');fbq('init','363679417311246');fbq('track','PageView');fbq('track','ViewContent' ,{content_id:'27560',content_category:'Coronavirus "Covid-19"',content_title:'De la « méditation de pleine conscience » pour calmer les nerfs des députés ?',content_type:'article',content_tier:'premium'} );



nouvelobs