Aimer le confinement ? Les conseils de l’artiste qui s’est enfermé dans un ours




Au creux d’un rocher, d’un trou, dans une peau d’ours, ou un cube de plexiglas, pour Abraham Poincheval, l’enfermement extrême est une jubilation.



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire