la gigantesque foire d’empoigne entre Etats américains



On connaissait l’expression : « Descendre le messager » (« shoot the messenger ») quand il est porteur d’une mauvaise nouvelle. Avec Donald Trump, il va falloir en apprendre une autre : « Descendre le messager parlant d’un autre messager ». C’est ce qui s’est passé lundi 6 avril quand un journaliste de la chaîne ABC News a demandé au président de commenter le rapport de l’Inspectrice générale du département de la Santé [PDF] indiquant que les hôpitaux font face à des pénuries « sévères » et « généralisées » en équipement de protection, respirateurs et tests de Covid-19.

Le locataire de la Maison-Blanche a commencé par dégommer le journaliste, le traitant de « reporter de troisième ordre » dont la question était une « honte » (la routine). Puis il a demandé qui était cette inspectrice du gouvernement dont le rapport était « faux ». Elle a été nommée en janvier. Nul doute qu’elle peut faire ses bagages, ses jours au gouvernement sont comptés (la routine).

Il faut dire que le rapport est tombé au pire moment : deux jours plus tôt, le président jurait que les administrateurs d’hôpitaux étaient « très contents de leur situation » en matière de matériel et de tests. C’est évidemment le contraire qui est vrai. Et faute de coordination efficace du gouvernement fédéral, la pénurie généralisée de matériel s’est transformée en un

Pour lire les 84 % restants,
testez l’offre à 1€ sans engagement.





nouvelobs

A lire aussi

Laisser un commentaire