En plein confinement, Macron crée un attroupement lors d’un déplacement en Seine-Saint-Denis


L’image n’a pas manqué de faire réagir sur les réseaux sociaux, alors que la France est entrée dans sa quatrième semaine de confinement. A la sortie de la Maison de Santé pluridisciplinaire de Pantin (Seine-Saint-Denis), Emmanuel Macron s’est retrouvé, sans masque, face à un attroupement de personnes venues le saluer, mardi 7 avril.

S’il portait un masque lors de sa rencontre avec les soignants, il l’a quitté en sortant de l’établissement. Face à la foule, le président a exhorté, en joignant les mains, les habitants qui s’étaient attroupés pour le voir et l’interpeller, à « respecter les règles » et donc à « rentrer chez eux ».

« Consternant »

La scène, immortalisée par des caméras, n’est évidemment pas passée inaperçue. Sur Twitter notamment, la présidente du Rassemblement national Marine Le Pen a jugé l’épisode « consternant ». « À Pantin, des habitants agglutinés sans aucun respect du confinement ni de la distanciation sociale, et cela devant le président de la République… », a-t-elle écrit.

Contacté par « le Parisien », l’Elysée souhaite relativiser l’incident et assure ne pas avoir initié ce « bain de foule ». L’explication livrée quant à l’attroupement est la suivante : la présence d’un bureau de Poste non loin de la sortie d’Emmanuel Macron, alors que les équipes du président ne font plus de missions de reconnaissance pour ses déplacements depuis le début du confinement.

Troubles du sommeil, détresse psychologique… le confinement se ressent sur notre santé mentale

Des sorties qui ne vont pas s’arrêter

« Nous travaillons dans des conditions dégradées, sans préparation. C’est pour ça que cette scène a pu se dérouler, assure l’Elysée. On comprend les questions que ça peut soulever mais ne perdons pas de vue l’intention de ce déplacement. » Et d’assurer qu’Emmanuel Macron continuera de se déplacer lors de cette période de crise.

Lors de cette sortie en Seine-Saint-Denis, Emmanuel Macron a remercié les habitants qui « respectent le confinement de manière remarquable » dans « un département où il y a beaucoup de pauvreté » et qui est l’un des plus touchés par la pandémie. Il a également essuyé quelques critiques venues de citoyens à leurs balcons.

Pourquoi tout le monde ne respecte pas le confinement ? Décryptage d’un spécialiste des foules





nouvelobs

A lire aussi

Laisser un commentaire