le combat des salariés contre la fermeture de la dernière usine de bouteilles d’oxygène d’Europe



C’était l’un des fleurons de la métallurgie française. Une usine créée pendant la Guerre pour la fabrication d’obus, et qui s’était reconvertie dans la fabrication de bouteilles d’oxygène. La toute dernière usine de l’Union européenne à produire, notamment, les bouteilles d’oxygène portatives, en aluminium ultra léger, à destination des hôpitaux ou des pompiers.

Depuis plus d’un an, l’usine auvergnate est l’objet d’un bras de fer : d’un côté la direction, le groupe britannique Luxfer, qui a décidé de la fermer alors qu’elle était bénéficiaire, et de l’autre les salariés. Ils ont occupé le site nuit et jour pendant des mois pour protéger le site et leurs machines. Le confinement lié à l’épidémie de Covid-19 les a obligé à rentrer chez eux, mais la crise leur a redonné espoir.

Le

Les autres sujets du



FranceTVinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire