Anne-Sophie, infirmière en réanimation, témoigne : "L'hôpital ne peut pas être géré comme on gère une entreprise"



L’épidémie de coronavirus frappe de plein fouet l’hôpital public et met en lumière les problématiques auxquelles étaient déjà confrontés les soignants. Anne-Sophie Debue, infirmière au sein du service de Médecine Intensive Réanimation de l’hôpital Cochin à Paris, témoigne.



Sante magazine

A lire aussi

Laisser un commentaire