posez vos questions sur le coronavirus et le confinement


Retrouvez ici l’intégralité de notre live #ONVOUSREPOND

10h27 : Bonjour , nous les donnons régulièrement, comme vous pouvez le voir ici. Voici le dernier bilan de l’épidémie de Covid-19 en Italie, relayé par l’université américaine John-Hopkins (lien en anglais) : le pays enregistre 110 574 cas de contamination, et l’épidémie a provoqué la mort de 13 155 personnes. L’Italie est désormais le deuxième Etat le plus touché en nombre de cas, derrière les Etats-Unis.

10h26 : Bonjour. Pourquoi ne donnez vous plus les chiffres de l’Italie?

10h22 : Bonjour @Sylvie. Aucune idée, je n’ai pas (encore) de boule de cristal. Cela dépendra de l’évolution de la crise dans les prochains mois. Si vous voulez vous projeter un peu, je vous recommande cet article de mon camarade Yann Thompson, qui détaille les différentes possibilités de sortie de confinement.

10h25 : Bonjour, ma fille doit se marier en juillet. Est-ce que son mariage pourra avoir lieu ?

10h21 : Bonjour @Stéphane. Non, vous n’avez malheureusement pas le droit de vous rendre dans votre jardin. Faire son jardin n’est autorisé que si celui-ci est attenant à votre domicile et que vous n’avez pas besoin de traverser l’espace public pour vous y rendre.

10h25 : Bonjour, nous avons un jardin isolé au milieu des vignes qui se trouve à 3 km de notre domicile. A-t-on le droit d’y aller et où demander l’autorisation ? Cordialement, Stéphane

10h24 : Bonjour @Lugrac. Les règles de ce direct sont les mêmes que depuis son lancement en novembre 2011. Les commentaires sont modérés a priori. Avec l’actualité du moment, nous en recevons un toutes les 5 à 10 secondes. Je vous laisse imaginer à quel point ce fil serait illisible si nous les publiions tous.

10h21 : Je vois que tous les messages ne sont pas publiés, vous allez sans doute censurer le mien, j’aviserai si c’est le cas.

10h23 : Bonjour , d’après les données de l’université américaine John-Hopkins (lien en anglais), les Pays-Bas comptent désormais 13 696 cas confirmés de contamination, et 1 175 décès liés au Covid-19. Il n’y a en effet pas de confinement obligatoire et total de la population du pays, mais les écoles, restaurants et bars seront fermés jusqu’au 28 avril.

10h15 : Peut-on connaître les chiffres de contagion et de mortalité aux Pays-Bas, SVP ? J’ai appris avec surprise qu’ils étaient l’un des rares pays à laisser leur population libre d’aller et venir. Merci.

09h59 : Re-bonjour @Marie. Désolé, je vous ai répondu une bêtise la première fois, je n’avais pas vu que vous parliez de vos enfants. Il est bien sûr possible d’aller chercher des mineurs à la gare ou à l’aéroport, en invoquant le motif familial impérieux. Il est en revanche interdit de le faire pour des adultes, sauf personne vulnérable. Mes excuses pour ce cafouillage.

09h59 : Bonjour, puis-je aller chercher mes enfants qui ont été rapatriés à l’aéroport Charles de Gaulle, alors que j’habite à Saint-Denis ?

09h54 : @Aline : Votre fils peut vous rejoindre en cochant la case « motif familial impérieux » sur son attestation. Il peut se déplacer seul à condition que son attestation soit également signée par le titulaire de l’autorité parentale, indique le gouvernement. Vu la situation, cela risque d’être un peu acrobatique en termes de logistique pour vous. Vous pouvez peut-être lui envoyer une photo de l’attestation signée par vos soins, qu’il pourra imprimer et signer à son tour. Bon courage !

09h53 : Pendant mon trajet de déménagement, suite à la décision du gouvernement, je suis confinée dans le sud de la France alors que mon fils de 17 ans est resté seul à Paris. Je suis divorcée du père et malheureusement, il n’y a pas de possibilité de garde. Je m’inquiète beaucoup pour lui qui est seul à la maison, alors qu’il est mineur. Le confinement devrait être prolongé encore plusieurs semaines. Peut-il prendre le train pour me rejoindre ? Si oui, quel motif faut-il cocher sur l’attestation et quels documents doivent être présentés en cas de contrôle ?

09h47 : Bonjour @Squalita. S’il est dangereux que votre conjoint s’y rende seul, vous pouvez l’y conduire en cochant la case « motif familial impérieux » sur l’attestation. Attention à bien avoir un document chacun, il est nominatif.

09h52 : Bonjour, j’habite Perpignan. Puis-je accompagner mon conjoint, qui est sujet à malaises, à un Tep-Scan à l’institut du cancer de Montpellier ? Merci

09h51 : Bonjour @Kenlag. L’employeur est responsable de la santé et de la sécurité de ses salariés. Sur son site, le ministère du Travail rappelle qu’il est tenu « d’informer les salariés susceptibles d’avoir été en contact avec un personnel contaminé« . Ce qui ne veut pas dire qu’il doive prévenir l’ensemble de l’entreprise.

09h51 : Bonjour. L’employeur est-il tenu d’informer ses salariés de cas de Covid-19 dans l’entreprise ? Merci

09h50 : Bonjour @Simon. Oui, vous pouvez emmener votre compagne au travail si elle ne peut pas conduire elle-même. Sur son site, le gouvernement explique que « s’il n’y a pas d’autres solutions de transport, cela rentre dans la catégorie des motifs familiaux impérieux à cocher sur l’attestation dérogatoire de déplacement ».

09h50 : Bonjour. Ma compagne est infirmière et a du mal à trouver des transports pour aller à sa clinique . L’attestation me permet-elle de l’emmener à son travail ? Merci

09h31 : Bonjour et @Clo. J’imagine la difficulté que vous avez à travailler tout en vous occupant de vos enfants, mais malheureusement, vous ne pouvez pas prendre un arrêt pour garde d’enfants. Ce dispositif n’est accessible qu’aux personnes qui ne peuvent pas télétravailler et qui n’ont pas de dispositif de garde, explique le ministère du Travail sur son site.

09h49 : Mon conjoint et moi sommes en télétravail, est-il possible de poser un arrêt-maladie pour s’occuper de nos enfants ?

09h49 : Bonjour. Nous sommes tous les 2 en télétravail avec 2 enfants en bas âge, l’un de nous peut-il bénéficier d’un arrêt maladie ? Merci pour votre réponse

09h47 : Bonjour à tous ! Je rejoins Valentine pour tenter de répondre à la multitude de questions que vous vous posez ce matin. Je vous rappelle que pour les plus courantes, nous avons rédigé trois articles en forme de foire aux questions (sur la maladie, sur le confinement et sur le travail pendant cette période). N’hésitez pas à vous y référer, ils sont remis à jour régulièrement.

09h31 : Mon collègue Thomas Baïetto nous rejoint pour répondre à vos questions sur l’épidémie de Covid-19 et les mesures de confinement. Il sera avec nous jusqu’à 18 heures !

09h18 : Bonjour @tequilla, lors de son audition hier par la mission d’information de l’Assemblée nationale, le Premier ministre s’est également exprimé sur les stocks de médicaments ou encore la distribution de masques. Je vous invite à lire cet article vous résumant ce qu’il faut retenir de ses réponses.

09h45 : A part du déconfinement, il a parlé de quoi, le Premier ministre à l’Assemblée ?

08h47 : @Stephane : si vos enfants sont en bas âge, vous et votre ex-conjointe pouvez aussi faire appel à une assistante maternelle. Certains départements ont toutefois mis en place des conditions pour la prise en charge d’enfants par des assistantes maternelles pendant cette période de confinement. Je vous invite à lire cet article de L’Assmat pour en savoir plus.

08h54 : Bonjour @Stephane. Si vos enfants sont mineurs et si vous n’avez pas d’autre alternative, vous pouvez en effet aller les chercher, tout en tentant de limiter au maximum les contacts avec d’autres personnes. Pour cela, vous devrez être muni de l’attestation de déplacement dérogatoire, et cocher la case « déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou la garde d’enfants » pour justifier ce trajet. Bon courage à vous.

08h54 : Bonjour. J’habite Marseille et mes enfants sont à Toulouse. Mon ex-compagne devrait reprendre le travail sous peu. Puis-je aller chercher mes enfants pour ne pas les laisser seuls à la maison pendant le confinement ? Ou comment pouvons-nous faire pour les faire garder ? Merci

08h37 : Bonjour @agsm, nous utilisons plutôt le terme « nouveau coronavirus » car le simple terme « coronavirus » désigne une famille de virus, comme l’explique le ministère de la Santé. Ces virus ont déjà entraîné des épidémies telles que celles du MERS-CoV ou du SRAS. Ce « nouveau coronavirus » que nous évoquons est le SARS-CoV-2, apparu en Chine. Quant au terme « Covid-19 », il s’agit de la maladie qui se développe chez les personnes ayant contracté ce nouveau coronavirus.

08h50 : Bonjour franceinfo. Vous parlez de « nouveau » coronavirus, de quoi s’agit-il ? Je ne vois que sur votre site cette qualification de « nouveau » coronavirus. Merci d’éclairer ma lanterne, excellente journée

07h59 : Bonjour @Nany71, le Grand Est est la deuxième région la plus touchée par le Covid-19 après l’Ile-de-France, comme nous vous le montrons dans cette série d’infographies. Selon un dernier bilan hier, 1 126 personnes sont mortes à l’hôpital des suites du Covid-19 dans cette région (1 696 personnes si l’on ajoute les décès survenus en Ehpad, rendus publics hier). D’après le dernier bilan de l’Agence régionale de santé, 4 246 personnes sont hospitalisées dans la région, parmi lesquelles 890 en réanimation.

08h44 : Bonjour. Pouvez-vous me dire quelle est la région la plus touchée après l’Ile-de-France ?

08h35 : @Axel, des données par région commencent toutefois à être disponibles. Ainsi, 570 personnes sont mortes du Covid-19 dans les Ehpad du Grand Est, où les deux tiers de ces établissements ont été touchés, explique France 3 Grand Est.

08h34 : Bonjour @Axel. Non, ces chiffres ne sont malheureusement pas encore disponibles. A ce stade, les bilans quotidiens du ministère de la Santé ne prennent en compte que les décès à l’hôpital. « Les données consolidées [de la mortalité en Ehpad] commencent à remonter, mais elles ne sont pas complètes. (…) J’espère pouvoir donner ces données dès demain », a indiqué hier soir Jérôme Salomon, le directeur général de la santé.

08h34 : Bonjour. Olivier Véran s’était engagé la semaine dernière à communiquer en toute transparence sur le bilan dans les Ehpad « dans les tous prochains jours », depuis nous n’avons toujours pas eu de bilan ? Merci

07h20 : @chris : Le gouvernement précise sur son site que « des tests rapides sont dorénavant disponibles et la France en a commandé 5 millions ». L’exécutif vise 30 000 tests rapides par jour ce mois-ci, et jusqu’à 100 000 tests rapides quotidiens en juin. Ajoutons qu’une start-up bretonne a mis au point un test sérologique « ultra-rapide », qui ne nécessite qu’une seule goutte de sang et 15 minutes d’attente, comme vous l’explique France 3 Bretagne. Il devrait être bientôt commercialisé.

08h32 : Bonjour , comme vous l’explique le site du gouvernement dédié au Covid-19, les dépistages concernent à ce stade des publics « prioritaires », c’est-à-dire des personnes fragiles présentant des symptômes, des patients hospitalisés présentant des symptômes graves ou encore les professionnels de santé symptomatiques. Samedi, 12 000 tests PCR étaient réalisés au quotidien dans le pays, mais le gouvernement espère réaliser 50 000 tests classiques par jour d’ici la fin du mois.

08h31 : Quelle est la situation en matière de tests du Covid-19? Merci

06h25 : Le président de la région Paca, contacté par l’AFP, a également été informé d’une telle pratique. Au cours d’une réunion entre les présidents de régions, « un président de région nous a expliqué que sa commande de masques lui avait été piquée sur l’aéroport même, par les Américains, qui ont payé trois fois le prix, en liquide ». Des personnes travaillant avec d’autres présidents de région ont confirmé ces faits à Libération.

08h27 : Bonjour , en effet, des Américains ont racheté des masques commandés en Chine par la France, directement sur le tarmac d’aéroports chinois, a affirmé hier le président de la région Grand Est, Jean Rottner. « Effectivement, sur le tarmac, les Américains sortent le cash et payent trois ou quatre fois les commandes que nous avons faites », a-t-il déclaré au micro de RTL.

08h26 : Bonjour, avez-vous des infos sur cette histoire où des Américains auraient acheté des masques destinés à la France. Ils auraient payé le double du prix et directement sur le tarmac de l’aéroport, en Chine, sans même regarder les masques ?



francetvinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire