Poison d'Avril



Augustin Trapenard, le chroniqueur bien connu de France Inter a changé son fusil d’épaule, et depuis quelques jours, il sélectionne des lettres d’auteurs qu’il lit à l’antenne. Celle du 30 mars était d’Annie Ernaux, et elle est magistrale. Pastichant « le déserteur » célèbre chanson de Boris Vian, elle s’est adressée au Président de la République, et sa lettre, cruelle à souhait, mérite le détour. lien Rappelant la date de création de la célèbre (…)


Santé



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire