les femmes victimes de violences conjugales pourront donner l’alerte dans les pharmacies, annonce Christophe Castaner


Selon le ministre de l’Intérieur, les interventions des forces de l’ordre pour violences conjugales ont augmenté de plus de 30% pendant le confinement.

Les interventions des forces de l’ordre à la suite de signalements pour des violences conjugales ont augmenté de « 32% en zone de gendarmerie » et de « 36% à Paris » depuis la mise en place du confinement en France en raison de l’épidémie de coronavirus, a indiqué le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner dans l’émission « Vous avez la parole » sur France 2 jeudi 26 mars.

« Oui, le risque augmente du fait du confinement », a reconnu ministre. Pour lutter contre les violences conjugales, Christophe Castaner a annoncé que les femmes victimes d’actes violents pourront « donner l’alerte directement dans les pharmacies », pour déclencher l’intervention des forces de l’ordre. 

Des consignes seront données pour que les forces de l’ordre puissent « intervenir en urgence », a-t-il dit, en assurant que la lutte contre les violences conjugales était « une priorité ».





francetvinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire