Trump veut faire cesser la diffusion d’une vidéo qui l’accuse de minimiser le coronavirus


Aux Etats-Unis, le coronavirus fait aussi irruption dans la campagne présidentielle. Alors que le pays compte à ce jour plus de 1 000 morts et 70 000 cas confirmés de Covid-19, les démocrates multiplient les charges contre Donald Trump, accusé de ne prendre pas la mesure de la crise.

Culture américaine oblige, le milliardaire fait déjà l’objet de plusieurs publicités négatives qui attaquent sa gestion de la crise sanitaire. Comme celle produite par « Priorities Action USA », une organisation privée soutenant le Parti démocrate, avec un clip au budget promotionnel de 6 millions de dollars dans lequel sont juxtaposées plusieurs déclarations de Donald Trump évoquant le coronavirus. Cette compilation montre que le chef d’Etat minimise depuis le début la progression de l’épidémie.

Découvrez la vidéo : Attention, cet article est à lire en se pinçant le nez. Ça pue

Mais aujourd’hui, Donald Trump contre-attaque. Dans une lettre envoyée aux chaînes de télévision américaines, le comité de campagne du président demande de faire cesser la diffusion de cette vidéo. Motif invoqué : le montage donnerait un sens trompeur à l’emploi par Trump du mot « hoax » (canular), laissant entendre au spectateur que le chef d’Etat l’associait au coronavirus.

Erri De Luca : « L’autorité majeure, c’est le médecin, plus le banquier »

Selon l’équipe présidentielle, le milliardaire a effectivement employé ce terme lors d’un meeting à North Charleston. Mais c’était seulement pour désigner la « politisation » par les démocrates de sa gestion de la crise, et non le coronavirus lui-même, clâment les défenseurs de Donald Trump. Ces derniers brandissent notamment un article du Washington Post qui pointait une « manipulation  » dans une vidéo similaire diffusée pendant un meeting du démocrate Joe Biden. Il y est mis en avant le début de la (confuse) tirade originale avec le mot « politisation » de Trump avait été coupé.

Gaël Giraud : « Avec cette pandémie, la fragilité de notre système nous explose à la figure »

Il n’en demeure pas moins que Donald Trump a bel et bien multiplié, ces derniers mois, les paroles minimisant l’impact du nouveau coronavirus aux Etats-Unis. Ce que les électeurs américains peuvent constater dans une nouvelle compilation des déclarations présidentielles sur le coronavirus, publiée jeudi par Joe Biden sur Twitter. Et dans celle-ci, les monteurs ont bien pris soin d’inclure le passage sur la « politisation » qui faisait défaut dans le clip précédent, s’épargant un nouveau procès en manipulation.

Coronavirus : Albert Camus avait vraiment tout prédit, étape par étape





nouvelobs

A lire aussi

Laisser un commentaire