Nicole, les mains sûres de la Seleçao



  • Nicole est gardienne de la Seleçao U-20
  • Elle a fait quatre matches de suite sans encaisser de but au tournoi U-20 de la CONMEBOL
  • Elle estime que le Brésil a tout ce qu’il faut pour gagner Costa Rica/Panama 2020

« Ça va être facile de marquer aujourd’hui – ils ont une fille dans les buts », disaient-ils en rigolant. Nicole avait tout juste 10 ans. Elle venait de commencer le football. Elle commençait aussi à entendre les remarques désagréables autour des terrains d’une petite ville brésilienne au début des années 2010.

« Au début, ces plaisanteries faisaient mal », explique la native de Taió, une localité tranquille de Santa Catarina. « J’avais parfois envie d’arrêter, mais mon envie de leur montrer qu’ils avaient tort était beaucoup plus forte, mon envie de leur montrer que les filles pouvaient arrêter les frappes des garçons. »

Finies les moqueries

« J’ai commencé à jouer au foot à l’âge de neuf ans. Mon père a inscrit mon frère à l’entraînement et comme lui et moi faisions tout ensemble, je l’ai accompagné », raconte Nicole, qui est entrée dans le monde du football par le biais de son frère jumeau. « Tout le monde est obsédé par les dribbles et le but mais moi, ce que j’adorais, c’était les exercices pour les gardiens. Je regardais énormément les matches avec Julio Cesar et Manuel Neuer, et j’ai dit à mon père que je voulais jouer dans les buts. »

Sans équipe féminine à Taió, Nicole a donc commencé avec l’équipe des garçons. Assez vite, elle a joué des tournois avec eux. C’est là qu’elle entendait le plus de moqueries. Heureusement, Nicole n’en entend plus maintenant. Elle est passée pro à Santos à l’âge de 17 ans. Aujourd’hui à l’entraînement, elle repousse les frappes de Laryh et de la légendaire Cristiane. Elle a participé à la Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA, Jordanie 2016™ et à 18 ans, elle était la plus jeune joueuse de l’effectif du Brésil à la Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA, France 2018™.

Elle est l’une des deux seules gardiennes de but brésiliennes à avoir un parrainage mondial pour les gants. Elle a en outre terminé quatre rencontres consécutives sans encaisser de but, réalisant au passage un arrêt exceptionnel sur une tentative de la Paraguayenne Jessica Sánchez ce mois-ci, alors que la Seleção se qualifiait sans problème pour la deuxième phase du Championnat d’Amérique du Sud U-20 Féminin, où le Brésil, la Colombie, l’Uruguay et le Venezuela se disputeront les deux billets à prendre pour Costa Rica/Panama 2020.

Gagner en maturité

« C’est la campagne parfaite. Nous avons pris 12 points et marqué beaucoup de buts, sans en encaisser un seul », explique la joueuse de 19 ans. « C’est très important pour la confiance. Nous sommes persuadées que nous allons nous qualifier pour la phase finale. Nous avons tout ce qu’il faut pour gagner cette Coupe du Monde. Une formidable équipe, beaucoup de progrès à l’entraînement, un encadrement technique fantastique. Pour moi, on peut vraiment aller très loin. »

Pour Nicole, l’année 2020 a commencé avec l’arrivée à Santos des internationales brésiliennes Tayla et Cristiane, et de celle qui a été élue par les fans joueuse de l’année du Campeonato Brasileiro, Laryh. « Je les avais vues, maintenant, je m’entraîne avec elles », savoure la gardienne. « Mes amies à Taió n’arrivent pas à croire que je m’entraîne avec Cristiane. Elle est très avenante, elle parle avec tout le monde. »

Après avoir assisté depuis le banc à deux tournois de la FIFA dans les catégories inférieures, Nicole, qui estime que Marc-Andre Ter Stegen, Alisson et Christiane Endler sont les meilleurs au poste de gardien et gardienne actuellement, est titulaire dans les buts de la sélection U-20. « Ces deux Coupes du Monde ont été deux expériences incroyables, très importantes pour ma carrière. Elles m’ont permis de gagner en maturité », asure-t-elle. « Être à la Coupe du Monde, c’est déjà merveilleux, mais en disputer une sur le terrain, ce serait encore plus beau. Ça a été une très bonne année pour moi et j’espère aborder ce tournoi en pleine forme et pouvoir donner le meilleur de moi-même. »



Fifa

A lire aussi

Laisser un commentaire