Test Blu-ray : Supergirl – Saison 4


Supergirl – Saison 4

 
 
États-Unis : 2018
Titre original : –
Créateurs : Ali Adler, Greg Berlanti, Andrew Kreisberg
Acteurs : Melissa Benoist, Mehcad Brooks, Chyler Leigh
Éditeur : Warner bros.
Durée : 17h environ
Genre : Série TV, Fantastique, Super-héros
Date de sortie DVD/BR : 26 février 2020

 

Après le départ de Superman pour Argo, Kara a désormais la lourde tâche de protéger la Terre. Et ce d’autant que les extraterrestres réfugiés sur la planète bleue se sentent menacés par la haine qui monte à leur encontre chez les humains…

 


 

La saison

[4/5]

Déplacée de CBS vers The CW lors de sa deuxième saison, la série Supergirl a vu ses audiences chuter en flèche de façon assez spectaculaire. En passant de 7,7 millions de téléspectateurs en 2015 à 2,4 en moyenne en 2016, les aventures de la cousine de Superman ont continué au fil des années à perdre de plus en plus de monde en route, au point de baisser encore de moitié pour sa quatrième saison en 2018, qui ne réunirait plus que 1,2 millions d’américains devant leurs postes de télévision. En France, à notre connaissance, la série n’est carrément plus diffusée du tout, ayant quitté TF1 pour TMC avant de finalement atterrir uniquement sur MyTF1 VOD.

En contrepartie, avec son départ de CBS pour The CW, la série créée par Ali Adler, Greg Berlanti et Andrew Kreisberg a rejoint le « Arrowverse », sous-univers partagé de la maison DC Comics, qui intègre les séries Arrow, Flash, Supergirl, Vixen, Legends of Tomorrow et Batwoman. Malgré le relatif manque d’attention dont elle peut souffrir, la série se retrouve donc au cœur d’un univers vaste et riche d’une solide base de fans qui lui permet – pour l’instant du moins – de résister saison après saison malgré des audiences en chute libre.

 

 

Il faut avouer également que contre toute attente, Supergirl ne montre pas réellement de signes de faiblesse, bien au contraire – cette quatrième saison s’avère en effet, et sans le moindre doute possible, la meilleure depuis les tout débuts du show. Du moins si l’on excepte la petite poignée d’épisodes autonomes aux intrigues volontiers stupides, ou même le pseudo-événement constitué par le triple-épisode annoncé sur la jaquette du coffret comme un « crossover épique », faisant intervenir les personnages d’Arrow et Flash, mais qui donnera au final un peu l’impression, pour reprendre une expression aussi connue que désuète, de la fameuse « montagne accouchant d’une souris ».

Pour le reste, Supergirl s’imposait avec cette saison comme la meilleure du Arrowverse, avec une intrigue reflétant de façon assez habile les problèmes de « migrants » tout autant que la politique d’immigration de Donald Trump, qui ont fait la une de tous les journaux et de tous les sites Internet il y a deux ans. Si on naviguait dans la nonchalance et le divertissement pur lors des deux premières saisons, la troisième avait en revanche amorcé un virage dans le traitement de sujets un peu plus sérieux / sociaux, qui seront d’autant plus importants et maîtrisés lors de cette saison. Le rythme est bon, et si les effets spéciaux restent désespérément moyens, l’univers et les personnages sont bien développés, et l’ensemble s’avère au final original et suffisamment pertinent pour nous captiver pendant les 24 épisodes que dure cette quatrième saison.

 

 

Le coffret Blu-ray

[4/5]

Alors que la septième saison de Arrow tarde à être annoncée sur support Blu-ray et DVD en France (pour les fans, elle est disponible en Italie avec VF et sous-titres), le coffret Supergirl – Saison 4 est quant à elle actuellement disponible, s’imposant dans un coffret 4 Blu-ray édité par Warner bros, comme d’habitude extrêmement soigné techniquement et encodé en 1080p. Comme on l’a déjà constaté par le passé avec nos quelques tests de séries éditées en Blu-ray par Warner, le rendu Haute-Définition de Supergirl – Saison 4 est impeccable, et ce nouveau coffret HD ne viendra pas faire exception à la règle : les quatre galettes contenues dans le coffret de la saison 4 nous offrent à nouveau une image à la définition et au piqué d’une précision redoutable, proposant également un excellent niveau de détail, une palette chromatique large et attrayante, ainsi qu’une gestion des contrastes tout simplement irréprochable. Du beau boulot ! Côté son, comme pour les saisons précédentes, seule la version originale bénéficie d’un impressionnant mixage DTS-HD Master Audio 5.1, ayant tendance à afficher un putain de gros niveau d’énergie acoustique pendant les séquences d’action. Les surrounds sont discrets mais bien présents, et contribuent à une immersion efficace au cœur du show. La version française doit quant à elle composer avec un encodage Dolby Digital 2.0 assez soigné et tout à fait satisfaisant, mais qui ne tiendra fort logiquement en aucun cas la comparaison avec sa grande sœur la VO.

Du côté des suppléments, ce sont presque trois heures d’images et d’entretiens que nous proposent Warner bros sur ce coffret Supergirl – Saison 4. On trouvera donc tout d’abord, disséminées sur les quatre disques contenus dans le coffret, une large sélection de scènes coupées (22 minutes). On passera rapidement sur un amusant bêtisier (7 minutes) pour se consacrer aux gros morceaux de cette riche interactivité. Le premier est un long sujet consacré aux coulisses du crossover « Elseworlds » (45 minutes), qui donnera la parole aux producteurs de Flash, Supergirl et Arrow qui évoqueront les mécanismes et les différents défis de cet événement télévisuel, qui a de plus le mérite d’introduire un nouveau personnage dans l’Arrowverse en la personne de Batwoman (il n’y avait pas de raison de vous le cacher, la série est diffusée depuis six mois). On y évoque également le prochain crossover, ainsi que l’introduction de thèmes socio-politiques liés au monde réel. On continuera ensuite avec un sujet consacré aux méchants de chez DC Comics (38 minutes), qui délaissera un peu Supergirl pour nous livrer un aperçu de plusieurs méchants estampillés DC Comics, à la TV mais aussi au cinéma et dans les comics. Lex Luthor, Deathstroke, le Pingouin, Brainiac, le Joker… Ils sont venus, ils sont tous là. Intéressant ! Pour terminer, on se régalera d’un « Best of » du Comic-Con de San Diego 2018 (1 heure), qui nous propose une compilation des pannels du Comic-Con consacrés à Supergirl, Arrow, Flash, Black Lightning et Legends of Tomorrow.

 



Critique film

A lire aussi

Laisser un commentaire