La santé publique en Iran, un otage de plus de Khamenei



Trois membres du Majlis (Parlement iranien), ainsi que le président de la faction des droits des citoyens ont exigé l'utilisation de différentes sources d'argent telles que la Société d'investissement de la sécurité sociale (Shasta), l'Exécution de l'ordre de l'Imam Khomeiny (EIKO), la Fondation Mostazafan et le holding pétrochimique, tous sous le contrôle direct du Guide Suprême Ali Khamenei, pour la fourniture et la distribution de masques, de vêtements, de (…)


International



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire