Salariés : une prime de 1 000 euros ?


Récompenser les salariés qui continuent à travailler comme les caissières dans les supermarchés : c’est la volonté du gouvernement qui incite aujourd’hui les entreprises à leur verser une prime de 1 000 €. « J’invite toutes les fédérations, toutes les entreprises qui ont un accord d’intéressement notamment dans les secteurs vitaux comme l’agro-alimentaire ou la grande distribution à verser cette prime de 1 000 €, totalement défiscalisée, à leurs salariés », a déclaré Bruno Le Maire, le ministre de l’Economie et des Finances. 

Est-ce une nouvelle prime ? Il s’agit en réalité d’un dispositif déjà existant : la prime Macron que les entreprises peuvent verser à leurs salariés jusqu’au 30 juin, à condition d’avoir signé un accord d’intéressement. Récompenser les salariés qui travaillent encore n’est pas la priorité pour Force ouvrière. « Il n’est pas question qu’on remplace une insuffisance en matière de sécurité et de santé par une prime« , explique Yves Veyrier, secrétaire général de Force ouvrière.

Le

Les autres sujets du



FranceTVinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire