réduction du travail pour une entreprise du Nord


Masque sur le visage, ils continuent de produire. Dans cette usine de production de fabrication de pièces en plastique, il y a 18 salariés en temps normal, mais seulement 12 jeudi 19 mars. Des arrêts de travail pris il y a quelques semaines, mais aussi depuis le confinement, l’un des employés reste chez lui avec des symptômes du coronavirus. Le reste s’adapte, dans une ambiance particulière.

« Il faut faire attention un maximum pour les collègues, pour la famille. Il faut bien se laver les mains, bien porter le masque, pas de contact à moins d’un mètre », rappelle l’une des employées. « On aura toujours une petite crainte, c’est vrai qu’on ne sait jamais ce qui peut arriver », ajoute un autre. Moins de salariés disponibles, mais surtout la moitié des machines à l’arrêt. Ici, 80% des pièces produites sont vendues à l’industrie automobile. Problème : les constructeurs ferment leurs usines.  

Le

Les autres sujets du



FranceTVinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire