Coronavirus : Les livreurs Uber ou Deliveroo sont de la “chair à canon”




Alors que de nombreux pays européens ont mis en place des mesures de confinement, la livraison de repas à domicile reste autorisée. Le site Politico souligne les risques que courent ces travailleurs précaires.



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire