Les pros passent des pelouses aux manettes



  • Des pelouses réelles aux terrains virtuels
  • Des investisseurs et des propriétaires d’équipes eSports FIFA
  • Coup de projecteur sur les footballeurs professionnels qui s’impliquent dans l’eSports FIFA

En raison de l’épidémie de COVID-19, de nombreux footballeurs se tournent vers leurs consoles pour continuer à jouer. Les professionnels sont de plus en plus nombreux à prendre une part active au développement de l’e-Football. Certains y voient un investissement, d’autres choisissent de s’impliquer en tant que propriétaires d’équipes. Enfin, quelques-uns ont même décidé de raccrocher les crampons pour se consacrer pleinement à leur nouvelle passion.

Découvrez ces footballeurs professionnels qui misent sur l’eSports FIFA.

Mesut Özil

Quatre ans après avoir soulevé le trophée mondiale avec l’Allemagne, le meneur de jeu d’Arsenal a fondé sa propre équipe eSports, la Team M10. Özil a réalisé son premier gros coup en recrutant « FIFA Ustun », qui était à l’époque champion du monde des clubs FIFA. L’équipe FIFA se compose actuellement du Néerlandais Levy Frederique et de l’Indien Siddh Chandarana. Le club compte également une équipe Fortnite, qui évolue parallèlement à son équipe FIFA.

Gareth Bale

La Team Ellevens a créé la surprise en dévoilant le nom de l’un de ses propriétaires, à quelques jours de la FIFA eClub World Cup 2020. Gareth Bale, lauréat de la dernière Coupe du Monde des Clubs de la FIFA avec le Real Madrid, a fondé cette équipe eSports l’année dernière. Le nom du club fait référence au numéro fétiche du Gallois. Grâce aux performances de « Ellevens Resende » et de « EthxnH », ce nouveau venu sur la scène eSports FIFA s’est hissé directement à la deuxième place de l’épreuve mondiale des clubs.

Alessio Romagnoli

Le capitaine de l’AC Milan a fondé son équipe en fin d’année dernière, juste à temps pour prendre part aux qualifications pour la FIFA eClub World Cup 2020. « nbd2699 » et « EmilianoDGianni » ont malheureusement échoué lors de la quatrième semaine de la compétition préliminaire, ce qui ne les a pas empêchés de livrer quelques bonnes performances.

Christian Fuchs

L’équipe eSports de Christian Fuchs, NoFuchsGiven, faisait également partie des grands absents de cette édition 2020. L’année précédente, le champion du monde virtuel 2016 « MoBacha » et son adversaire malheureux en finale Sean Allen avaient pourtant validé leur billet pour la phase finale du tournoi. Ils ont cependant fait leurs adieux à la compétition à l’issue du premier tour, malgré une moisson de 11 points. Plusieurs professionnels sont actuellement sous contrat avec l’ancien international autrichien, comme Lisa Manley ou Remi Thomas.

Antoine Griezmann

Parmi les derniers footballeurs professionnels à avoir investi la scène eSports FIFA, on trouve le champion du monde 2018 Antoine Griezmann. Avec son frère Théo, il a fondé en début d’année une nouvelle équipe qui participe à de nombreux tournois eSports, notamment des compétitions d’EA SPORTS FIFA 20.

Nuri Sahin

Le milieu de terrain du Werder Brême suit avec un intérêt particulier la FIFA eClub World Cup. Il compte au nombre des investisseurs de l’équipe Futbolist. L’an dernier, celle-ci a brillé en s’invitant dans le dernier carré de la compétition reine des clubs eSports FIFA. À Istanbul, la formation turque reste une référence incontournable sur la scène FIFA.

Bernd Leno

Mesut Özil n’est pas le seul Gunner à l’intéresser à l’eSports FIFA. Bern Leno se montre lui aussi actif dans ce domaine. Le gardien de but allemand a recruté cinq espoirs de la discipline, qui s’illustrent, entre autres, en Virtual Bundesliga. L’un d’eux, Jan-Niklas Flöck, s’est même qualifié pour la Grande Finale de la version numérique du championnat d’Allemagne.

Ruud Gullit

Après avoir lui-même figuré sur la jaquette de FIFA, Ruud Gullit ne pouvait pas passer à côté de l’eSports. On a ainsi pu le voir remettre personnellement son trophée au nouveau champion du monde virtuel à l’issue de la Grande Finale 2017, disputée à Londres. Plusieurs gamers, notamment néerlandais, sont actuellement sous contrat avec l’eSports Academy fondée par le champion d’Europe 1988.

Spencer 'Gorilla' Ealing of England is presented with the trophy by Ruud Gullit

Wendell Lira

Le lauréat du Prix Puskas de la FIFA 2015 a décidé d’abandonner sa carrière pour se lancer à la conquête des pelouses virtuelles. Le Brésilien porte actuellement les couleurs du Club Sporting CP Esports, qui a récemment atteint les quarts de finale de la FIFA eClub World Cup 2020, avec deux autres joueurs. De son côté, l’ancien footballeur professionnel s’est récemment qualifié pour la FUT Champions Cup. Il fait partie du Top 100 mondial.

Eduardo Salvio

Le joueur argentin n’a pas seulement investi dans l’équipe eSports TS Warrior player – « TS » signifie d’ailleurs « Toto Salvio » -, il possède également une entreprise qui produit des manettes PlayStation et Xbox. L’équipe TS Warrior est actuellement composée de « RastaArtur » et « tuga810 », qui ont représenté le Portugal lors de la FIFA eNations Cup inaugurale en 2019. Tous deux figurent actuellement parmi les quatre meilleurs joueurs portugais au classement FIFA.gg.



Fifa

A lire aussi

Laisser un commentaire