Pour vivre plus longtemps, il faudrait manger moins



Des scientifiques ont montré comment la restriction calorique peut limiter les effets négatifs du vieillissement au niveau cellulaire et donc limiter l’apparition de certaines maladies liées à l’âge.



Sante magazine

A lire aussi

Laisser un commentaire