les entreprises utilisent massivement le chômage partiel


À Pouzauges (Vendée), des bus sont à l’arrêt, et une entreprise est menacée. En deux semaines, 30 voyages scolaires ont été annulés dans une société de transports. Elle a perdu 160 000 euros de chiffre d’affaires, et le gérant a dû mettre 13 salariés au chômage partiel. « On a mis en place de l’activité partielle pour tous les conducteurs concernés par le tourisme, le transport occasionnel. On l’anticipé jusqu’au 30 juin », souligne Franck Chaigneau, directeur des cars du Bocage.

Le recours au chômage partiel explose ces derniers jours. 3 600 entreprises en ont fait la demande pour 60 000 salariés. En visite dans la matinée du jeudi 12 mars chez un traiteur en difficulté, le ministre de l’Économie promet plus de mesures. « Le chômage partiel, et la trésorerie, pour moi ce sont les deux piliers de la réponse immédiate que nous apportons aux entreprises. Nous pouvons faire mieux, et nous allons encore aller plus loin », explique Bruno Le Maire.



FranceTVinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire