Face au virus, les sites archéologiques italiens passent au virtuel



Fermés au public pour cause de coronavirus, les sites archéologiques italiens les plus célèbres, notamment Pompéi et Herculanum, ont décidé de proposer des visites virtuelles sur les réseaux sociaux.

Conformément au mot d’ordre du gouvernement #jeresteàlamaison, Pompéi, reconnu patrimoine de l’humanité et troisième site le plus visité d’Italie après le Colisée de Rome et le musée des Offices de Florence, propose donc une vidéo racontant l’histoire du site enseveli par l’éruption du Vésuve, près de Naples.

En prime, une vidéo faisant revivre en accéléré les différentes étapes d’une opération de restauration.

Le site d’Herculanum, également près de Naples, publie tous les mercredis sur les réseaux sociaux des images et vidéos promouvant ses plus belles œuvres.

Le site de Paestum a eu l’idée originale d’utiliser des objets de ses collections pour sensibiliser la population à la lutte contre le coronavirus, comme une amphore pour se rappeler de se laver les mains!

La semaine dernière, plusieurs musées contraints de fermer leurs portes, comme les Offices de Florence, avaient eux aussi renforcé leur présence sur les réseaux sociaux. Idem pour l’exposition phare à Rome sur le génie de la Renaissance Raphaël, fermée quelques jours après son lancement.



challenges

A lire aussi

Laisser un commentaire