Le nerf de naguère



Une autre société. En dépit de toutes les injustices, inégalités, difficultés rencontrées autrefois, il y avait un ciment plus fort que les tourments de l’époque. Les gens vivaient avec la certitude d’appartenir à une communauté humaine, un lien fort qui pouvait se nouer autour d’une paroisse, d’une coopération, d’un groupe social. Au cœur de ce noyau, la solidarité n’était pas une vaine expression comme cette Fraternité de nos frontons, (…)


Citoyenneté



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire