Choc toxique : il ne faut pas porter de tampons plus de 6 heures ou durant la nuit



Le choc toxique est un syndrome qui survient quand la bactérie staphylocoque doré produit, dans le vagin, la toxine TSST-1 qui passe dans le sang. Des scientifiques français confirment que le risque de survenue est lié aux conditions d’utilisation de toutes les formes de protections périodiques internes, et recommandent de renforcer les messages de prévention liés au mésusage des tampons.



Sante magazine

A lire aussi

Laisser un commentaire