Joël Le Scouarnec face à ses juges



Les parents de la fillette victime présumée de Joël Le Scouarnec souhaitaient des débats publics pour le premier procès de Joël Le Scouarnec vendredi 13 mars. Mais la Cour d’Assises, réunie à Saintes (Charente-Maritime), a ordonné un huis clos pour préserver l’intimité des victimes. C’est incompréhensible pour les parties civiles. En 2017, c’est le récit d’une fillette de 6 ans qui va mettre les enquêteurs sur la piste d’une gigantesque affaire de pédophilie.

Joël Le Scouarnec, ex-chirurgien de 69 ans, va répondre d’abus sexuels sur quatre victimes présumées. C’est le premier volet de l’affaire. Mais la justice travaille aujourd’hui sur d’innombrables documents intimes du chirurgien qui ont permis d’identifier 246 victimes présumées, proches ou jeunes patients de Joël Le Scouarnec. Après plus de 30 années de double vie sur fond d’omerta, il affirme qu’il souhaite sortir du silence.

Le JT

Les autres sujets du JT



francetvinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire