l’interdiction des visites dans les Ehpad inquiète les familles


Pour Frédérique, cette annonce est coup dur. Depuis un an et demi, chaque jour elle rend visite à son mari, atteint de la maladie de Parkinson, en Ehpad. Depuis le jeudi 12 mars, plus aucune visite n’est autorisée pour éviter la propagation du Covid-19 dans les établissements. Elle pourra seulement lui faire passer quelques provisions. Même si elle comprend ces mesures préventives, l’inquiétude et les questions dominent.

« Ce n’est pas simple, ni pour lui ni pour moi. Ils sont plus fragiles, je comprends. Il faut les protéger, je comprends. Mais il y avait déjà des mesures barrières. Ça m’inquiète parce que c’est vrai que la présence des familles, et je persiste à le dire, c’est apaisant. » Comme Frédérique, beaucoup de familles craignent un isolement supplémentaire pour leurs proches. Dès le vendredi 13 mars, des moyens alternatifs devraient être installés pour permettre aux familles de communiquer à distance.

Le JT

Les autres sujets du JT



francetvinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire