Coronavirus : Trump ne fait qu’ajouter à la panique




L’allocution de président des Etats-Unis, mercredi 11 mars, était très attendue. C’est peu dire qu’elle a déçu. Les dirigeants de l’Union européenne, non consultés, sont furieux de la décision d’interdire l’entrée de leurs ressortissants, et les Américains, comme la Bourse, sont tout sauf rassurés.



nouvelobs

A lire aussi

Laisser un commentaire