des migrants vietnamiens forcés de cultiver du cannabis, huit personnes interpellées



La drogue était écoulée en région parisienne. Le dealer présumé et deux autres personnes ont été écrouées.

Trois migrants vietnamiens ont été contraints de cultiver du cannabis dans deux fermes près de Montargis (Loiret), rapporte France Bleu Orléans. Huit personnes ont été interpellées dans cette affaire qui mêle drogue, filière d’immigration et travail forcé. Les interpellations ont été réalisées par les policiers de l’Ocriest (Office central pour la répression de l’immigration irrégulière et de l’emploi d’étrangers sans titre).

Au centre de cette affaire, il y a un dealer présumé et sa compagne qui habitent en région parisienne et sont soupçonnés d’écouler le cannabis dans l’Essonne et le Val-de-Marne. Pour la production, ils ont loué deux fermes près de Montargis. C’est le compagnon de la propriétaire des lieux, retraité, qui est soupçonné d’avoir établi un contact avec une filière d’immigration vietnamienne.

Trois migrants vietnamiens, désireux de financer leur passage vers l’Angleterre, ont été recrutés. Les enquêteurs estiment qu’ils ont réalisé cinq récoltes en huit mois, sur une production de 1 500 à 2 000 pieds. Les plants de cannabis ont été détruits avant l’arrivée de la police. Des lampes et des bidons d’engrais ont en revanche été saisis.

Sur les huit personnes mises en examen, trois ont été écrouées. Il s’agit du dealer présumé et de sa compagne, ainsi que du retraité du Montargois. Toutes les autres personnes ont été placées sous contrôle judiciaire.



francetvinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire