Mexique à la hauteur, USA au dessus



  • Les deux pays seront à la Coupe du Monde au Panama et au Costa Rica
  • Les États-Unis remportent le titre régional pour la 6ème fois
  • Le Mexique termine deuxième pour la 3ème fois

Les États-Unis ont justifié leur statut de favori et en cette Journée internationale des droits des femmes, ils ont remporté le Campeonato Femenino U-20 de la CONCACAF et se sont ainsi qualifiés pour la Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA, Panama et Costa Rica 2020.

Avec seulement deux places à prendre du fait que les pays hôtes sont issus de la confédération, le Mexique a été à la hauteur des attentes et s’est adjugé l’autre billet en jeu pour l’épreuve reine de la catégorie.

FIFA.com se penche sur les deux qualifiés pour la Coupe du Monde et sur les principaux temps forts de la compétition.


Final day of the Concacaf Women's U-20 Championship 2020

Mia Fishel poses with her Golden Ball Award trophy

USA lift the Concacaf Women's Under-20 Championship trophy

Mexico goalkeeper Wendy Toledo poses with the Golden Glove Award trophy

USA captain Naomi Girma poses with the Fair Play Award trophy

USA coach Laura Harvey embraces Mexico coach Monica Vergara

Mia Fishel celebrates scoring in the final

Mia Fishel celebrates scoring in the final

Les États-Unis se promènent

Les États-Unis de Laura Harvey ont survolé les débats, remportant le titre régional pour la 6ème fois en neuf éditions.

Les statistiques américaines sont époustouflantes. La sélection étasunienne a gagné ses sept matches, inscrivant au passage 44 buts pour un seul encaissé, en finale contre le Mexique, où le score a été de 4-1 pour les joueuses de Harvey.

C’est le seul match où les Américaines ne se sont pas imposées par quatre buts d’écart ou plus. C’est également la seule rencontre où elles ont été menées au score.

Mia Fishel a été leur meilleure buteuse de la compétition avec 13 réalisations, dont deux en finale, une performance qui lui a valu le titre de meilleure joueuse du tournoi. Elle est suivie de Brianna Pinto (9) et Trinity Rodman (8).

Le saviez-vous ?

  • Les États-Unis ont été 3 fois champions du monde U-20 et n’auront donc manqué aucune des 10 éditions de la compétition à ce jour (Panama et Costa Rica 2020 incluse).
  • Trinity Rodman, qui a inscrit les deux autres buts américains en finale, est la fille de l’ancien basketteur de NBA Dennis Rodman. En 2018, elle avait disputé la Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA en Uruguay.

Mexico goalkeeper Wendy Toledo poses with the Golden Glove Award trophy

Les Mexicaines se sont fait peur

Le Mexique a présenté une défense solide et une attaque efficace. Malgré des débuts laborieux contre Porto Rico, El Tri n’a éprouvé aucun problème majeur pour atteindre les demi-finales.

Cependant, les Mexicaines ont d’abord été menées par Haïti, avant de finalement s’imposer aux tirs au but (1-1, 4-1) et de décrocher ainsi leur billet pour le tournoi mondial.

L’équipe de Monica Vergara a remporté 6 de ses 7 matches, marquant 27 buts et en concédant 7, dont 4 en finale contre les États-Unis. Elle a par ailleurs été la seule formation à trouver le chemin des filets contre les Américaines.

Sur le plan individuel, soulignons les excellentes prestations de Wendy Toledo, élue meilleure gardienne de l’épreuve, et de l’attaquante Alison Gonzalez, meilleure buteuse mexicaine, avec 6 buts.

Le saviez-vous ?

  • Le Mexique participera au Panama et au Costa Rica à sa 9ème Coupe du Monde en 10 éditions
  • La milieu de terrain Nicole Pérez, Ballon d’Argent adidas de la Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA, Uruguay 2018, a inscrit 2 buts lors du parcours qualificatif du Mexique pour la prochaine Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA.

Autres données sur le Campeonato Femenino U-20 2020

  • Le tournoi s’est déroulé en République dominicaine, qui à cette occasion a atteint les demi-finales d’une compétition de la CONCACAF pour la première fois de son histoire.
  • L’autre demi-finaliste, Haïti, a poussé le Mexique dans ses derniers retranchements, sans pouvoir toutefois se qualifier pour ce qui aurait été sa deuxième participation à la Coupe du Monde de la catégorie.
  • La Haïtienne Melchie Dumornay a été la meilleure réalisatrice du tournoi avec 14 buts
  • La moyenne de buts marqués a été de 5,08 buts par match (soit 198 en 39)
  • Les États-Unis ont remporté le prix du Fair Play



Fifa

A lire aussi

Laisser un commentaire