Marseille, une ville ravagée par l'abandon de ses quartiers populaires




Un an après l’écroulement de deux immeubles dans la rue d’Aubagne, qui a fait huit victimes, une journaliste de The Irish Times s’est rendue sur place. Pour elle, cette tragédie est la conséquence de la politique de pourrissement des quartiers populaires menée par la mairie depuis des années.



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire