la solution du chômage partiel


Il n’y a pas un commis en cuisine. L’activité est proche de zéro chez un traiteur du Nord, avec des annulations en cascade. Déjà 500 000 euros de perte. Le patron vient de lancer une procédure de chômage technique : 20 salariés sur 30 sont touchés. Une première dans l’entreprise. Comme lui, 900 entreprises ont déposé un dossier depuis le début de l’épidémie de Covid-19. Près de 15 000 salariés sont concernés.

En cas de chômage partiel, les salariés touchent 84% du salaire net versé par l’employeur. En compensation, celui-ci reçoit une aide que l’État vient d’augmenter de 7,74€ par heure à 8,03€ par heure. Le nombre de dossiers pourrait exploser. Un transporteur spécialiste des voyages scolaires à l’étranger se prépare au chômage partiel. 20 chauffeurs pourraient être concernés. Le chômage partiel pourrait coûter à ce stade au moins 52 millions d’euros à l’État.

Le

Les autres sujets du



FranceTVinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire