attention au gel hydroalcoolique fait maison


Alors que le risque de contamination au Covid-19 reste d’actualité en France, beaucoup de personnes s’empressent de se munir d’un gel hydroalcoolique pour se protéger des bactéries. Des internautes assurent avoir des recettes artisanales efficaces pour fabriquer son propre désinfectant à base de gel d’aloe vera, d’alcool et d’huiles essentielles. Une fabrication qui inquiète les spécialistes. « En réalité, vous n’avez aucune validation scientifique qui vous garantit que votre produit fait maison sera efficace », alerte Martial Fraysse, pharmacien et membre de l’Académie nationale de pharmacie.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a publié pour les professionnels de santé un guide de production fiable. Il est difficile de le reproduire chez soi, notamment en raison de l’utilisation de l’éthanol concentré à 96%, un élément clé. Parmi les gels hydroalcooliques les plus efficaces sur le marché, tous respectent la norme NF EN 14476. Après une vérification en laboratoire, ces produits sont en capacité de tuer les virus en 30 secondes.

Au final, la solution la plus simple reste d’opter pour un savon classique. « Les chirurgiens, avant de rentrer dans une salle d’opération, utilisent du savon ; ils n’utilisent pas toujours un gel hydroalcoolique. Ils font plutôt un lavage prolongé avec du savon avec un très bon rinçage. Prenons exemple sur eux. Le savon marche très bien », préconise Martial Fraysse.

Retrouvez les vidéos de Linh-Lan Dao sur sa chaîne YouTube



francetvinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire