Mutation



« Un mal qui répand la terreur, Mal que le ciel en sa fureur Inventa pour punir les crimes de la terre, (…) Faisait aux animaux la guerre. Ils ne mourraient pas tous, mais tous étaient frappés : On n’en voyait point d’occupés À chercher le soutien d’une mourante vie ; Nul mets n’excitait leur envie, Ni loups ni renards n’épiaient La douce et l’innocente proie ; Les tourterelles se fuyaient : Plus d’amour, partant plus de joie. ». (…)


Santé



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire